Un nouveau focus de Guy Boistel sur le site des PV du Bureau des longitudes

Chaque mois, un nouveau focus alimente le site des PV du Bureau des longitudes.

Le focus de ce mois d’avril est rédigé par Guy Boistel, membre du GHA, et consacré à la révocation du calculateur auxiliaire Charles Noël par Maurice Loewy.

Comme chaque mois également, de nouvelles transcriptions des PV, réalisées par Julien Muller, sont mises en ligne. La transcription est désormais disponible jusqu’en 1869.

Indiana Jones au Bureau des longitudes

Dans Pour la science du mois d’avril, Colette Le Lay signe un papier intitulé Indiana Jones au Bureau des longitudes, retraçant l’exploration des archives de l’institution. Le lien fournit le début de l’article, l’intégralité n’étant pas communicable (droits réservés).

La montée du niveau de la mer

Deux contributions de Nicolas Pouvreau (membre du GHACFV, chercheur au shom) sur la montée du niveau de la mer mesuré à Brest :

Dans le journal Le Télégramme.

Dans la revue Patrimoines brestois (n°32, p. 11).

Deux articles dans le numéro III-4 des Cahiers François Viète

Dans le numéro III-4 des Cahiers François Viète, dirigé par Jenny Boucard, qui vient de paraître en version papier et en version électronique, deux articles de membres du GHACFV :

Colette Le Lay : « Joseph Liouville et le Bureau des longitudes : mettre le pied à l’étrier à de jeunes savants et contrôler les dérives hégémoniques ».

Frédéric Soulu : « Observatoires français dans l’Algérie coloniale : forme et spatialité ».

13 mars et 20 mars 2018 : le Bureau des longitudes au séminaire du CFV

(Martina Schiavon dépouillant les archives du Bureau des longitudes, en novembre 2017, cliché ANR BdL)

Le CFV consacre au Bureau des longitudes deux séances du séminaire hebdomadaire (mardi 17h-19h).

13 mars 2018 – Conférence de Guy Boistel : « Le Bureau des longitudes et ses calculateurs : l’apprentissage de la DRH au travers de ses procès-verbaux ».

20 mars 2018 – Conférence de Martina Schiavon sur l’histoire du Bureau des longitudes.

Attention !!! Changement de la date du séminaire de Guy Boistel

Le séminaire de Guy Boistel, initialement prévu le 12 décembre, est reporté au 13 mars 2018 en raison d’une réunion de laboratoire mobilisant toute l’équipe du CFV. Le séminaire de Guy Boistel, portant sur le Bureau des longitudes, précédera donc d’une semaine celui de Martina Schiavon (le 20 mars) sur le même thème. Mais les deux conférenciers se sont concertés afin de proposer deux exposés complémentaires.

Une statue d’Arago à l’Observatoire

La statue d’Arago qui trônait sur le boulevard éponyme fut fondue par les Allemands en 1942. Pour célébrer les 350 ans de l’Observatoire, une commande a été passée au sculpteur belge Wim Delvoye. L’oeuvre est visible dans les jardins de l’Observatoire.

Les focus Bureau des longitudes désormais ouverts au public

Le site des procès-verbaux du Bureau des longitudes s’étoffe de deux manières :

Le séminaire du CFV en 2017-18

Parmi les séances du séminaire hebdomadaire du Centre François Viète (mardi de 17h à 19h, salle de séminaires du bât. 25, faculté des sciences), trois correspondent à des invitations du GHA :

mardi 12 décembre 2017, Guy Boistel évoquera les PV du Bureau des longitudes

mardi 23 janvier 2018, Dalia Deias (Observatoire de Paris) nous parlera de la correspondance de Cassini I

mardi 20 mars 2018, Martina Schiavon fera le point sur l’ANR Bureau des longitudes.

L’intégralité du programme est disponible sur le site du Centre François Viète

Le GHACFV est impliqué dans le projet ANR Bureau des longitudes

Bonjour. Nous sommes plusieurs du GHAFCV à être impliqués dans le projet financé par l’ANR et piloté par nos amis de Nancy (Martina Schiavon et Laurent Rollet) : « Le Bureau des longitudes, de la Révolution à la Troisième République ». Nos contributions alimentent notre projet SPICA : recherches sur une Institution méconnue : le Bureau des longitudes.

(Observatoire du Bureau des longitudes au Parc de Montsouris – Credits photo : Guy Boistel, 2010)

Le carnet de recherches ANR sur le Bureau des longitudes est ici : http://histbdl.hypotheses.org/ 

Les PV numérisés et les expositions virtuelles sont ici : http://bdl.ahp-numerique.fr/

A bientôt pour des nouvelles et des publications mises à jour.

Guy Boistel et Colette Le Lay.

Lancement de l’ANR sur le Bureau des longitudes (1795-1932)

affiche-colloque-version-18-oct

Mardi 22 novembre, en salle Cassini de l’Observatoire de Paris, une journée d’étude propose de dresser le bilan de la numérisation des PV du BdL dans le cadre de BSN5 et de lancer l’ANR qui va valoriser ces archives. Plusieurs membres du GHA sont des membres actifs de l’équipe réunie autour Martina Schiavon et Laurent Rollet (Archives Poincaré, Nancy) et Nicole Capitaine (Bureau des longitudes). La journée d’étude est ouverte au public, sur inscription, sur le site.

En voici le programme : programme-colloque-version-finale

Le projet BdL1795-1832 sélectionné par l’ANR

320px-Agence_Nationale_de_la_Recherche.svg

Nous avons le plaisir d’annoncer que le projet ‘Le Bureau des longitudes (1795-1932) : de la Révolution française à la Troisième République’ a été sélectionné sur l’appel à projets générique 2016 de l’ANR. Ce projet dirigé par Martina Schiavon et Laurent Rollet est accueilli et soutenu par la MSH Lorraine depuis 2014. Il associe la MSH Lorraine, le Bureau des Longitudes et les Archives Henri-Poincaré et sera financé jusqu’à fin 2020. Plusieurs membres du GHACFV y participent.

Bicentenaire de Delaunay

Delaunay

Charles-Eugène Delaunay (1816-1872) fut un très éphémère directeur de l’Observatoire de Paris de 1870 jusqu’à sa mort accidentelle en 1872. Mais il fut aussi un membre éminent du Bureau des longitudes. Aujourd’hui encore, les mécaniciens célestes utilisent sa monumentale Théorie de la Lune. Afin de lui rendre hommage pour le bicentenaire de sa naissance, Colette Le Lay a proposé, sur le site Bibnum, l’analyse d’une introduction à la théorie de la Lune contenue dans les manuscrits des PV du Bureau des longitudes, récemment numérisés.

Les PV du Bureau des longitudes en ligne

bdl-salle-conseil1

Issue d’une collaboration entre le Bureau des longitudes, la bibliothèque de l’Observatoire de Paris et les Archives Poincaré, la numérisation des PV du BdL a pu être obtenue dans le cadre d’un projet BSN5. Plusieurs membres du GHA ont été associés à ce projet dès l’origine. Les PV sont consultables sur la plate-forme dédiée. Un outil de travail fabuleux !