De Cassini & Huygens à Cassini-Huygens

Conférence

Mardi 28 Février De Cassini & Huygens à Cassini-Huygens : Dialogues croisés entre historiens et planétologues 

Colette Le Lay & Olivier Sauzereau, Centre François Viète

Stéphane Le Mouélic & Gabriel Tobie, Ingénieur de Recherche & Chercheur CNRS au Laboratoire de Planétologie et Géodynamique

Lieu : Amphi A, UFR des Sciences et Techniques, Université de Nantes, 14h.

Présentation de la conférence : En 1655, l’astronome hollandais Christian Huygens, découvre la plus grosse lune de Saturne, Titan, et observe un cercle plat autour de la planète géante, dont les structures en anneaux seront décrites pour la première fois par l’astronome italien Giovanni Domenico Cassini en 1675. 350 ans plus tard, la mission internationale Cassini-Huygens, nommée en l’honneur de ces deux astronomes, atteint le système de Saturne. Après avoir été largué par la sonde américaine Cassini, le module européen Huygens se pose à la surface de Titan le 14 janvier 2005, devenant ainsi le premier engin humain se posant aussi loin dans le système solaire. Pendant plus de douze ans, la sonde Cassini a continué son périple autour de Saturne, apportant une formidable moisson de données sur le système de Saturne. A partir de dialogues croisés entre deux historiens et deux planétologues, nous vous invitons à revivre cette formidable épopée vers les mondes de Saturne qui s’est entamé il y a plusieurs siècles et qui se clôturera le 15 septembre 2017 par un plongeon final de Cassini dans l’atmosphère de Saturne.

Fantasmes polaires et début de la glaciologie

le-monde-givre

Notre amie Frédérique Rémy, directrice de recherches CNRS à Toulouse, vient de faire paraître chez Hermann son nouvel opus, Le monde givré, dont une partie trouve sa source dans le mémoire de Master 2 soutenu au Centre François Viète en 2010. Elle y retrace les fantasmes polaires et les débuts de la glaciologie, en poursuivant son questionnement sur les mots et concepts associés.